2 juillet 2014

APRES LES INONDATIONS, ABIDJAN LA PERLE EST SOUS LES EAUX

Le visage d'Abidjan après les inondations
Le visage d’Abidjan après les inondations

Juin terrible. Les pluies diluviennes qui se sont abattues, un mois durant, sur la ville d’Abidjan, sans la moindre reculade, ont entraîné de fortes inondations et glissements de terrains. Bilan provisoire: 23 morts, de nombreux dégâts materiels, et plusieurs familles sans abris. La capitale ėconomique est devenue meconnaissable. Abidjan, la perle est noyée, immergée et même sinistrée. Aucun secteur n’y a échappé à la colère des pluies. Des quartiers précaires de Mossikro aux quartiers chics de Cocody, c’est le même constat. Des habitations sont inondées à environ deux mètres de hauteur, les routes et chaussées sont impraticables face à la densité des courants d’eaux. On ne devrait, cependant, pas être suppris par l’ampleur des dégats car chaque année, à cette même période c’est le spectacle auquel on assiste.

Routes et chaussées impratiquables après la pluie
Routes et chaussées impraticables après la pluie

C’est plutôt l’immobilisme du gouvernement à trouver une solution appropriée à ces inondations répétées dont la cause majeur semble être connue qui étonne plus d’un. Le château de l’artiste Alpha Blondy au quartier de la Riviera 2 est perpétuellement pointé du doigt car construit sur une voie d’évacuation des eaux de pluies. La mégastar ivoirienne, acceptant la demande du gouvernement, prendrait en charge la destruction d’un pan de sa demeure obstruant les canalisations.

Le château à polémique de la mégastar
Le château à polémique de la mégastar

Médecins après la mort.

Face à cette catastrophe, le gouvernement ivoirien, vient de prendre ce premier juillet, une série de mesures dont les importantes sont: sauvetage des personnes sinistrées, prise en charge médicale des blessés, prise en charge des frais funéraires, curage et drainage des caniveaux, réactivation du comité de crise, réactivation du plan de protection et de secours  ORSEC dans chaque département et mobilisation des forces armées. Des mesures jugées tardives par la population.

Partagez

Commentaires

RitaFlower
Répondre

Peux-tu m'expliquer cher Compatriote pourquoi les Nouvelles Autorités mettent tant de temps à réagir pour apporter les Premiers Secours ou une Aide d'Urgence au Populations sinistrées qui en ont besoin après les dégats causés par ces pluies dilluviennes.Je constate qu'il n'y a meme pas de Compensation financière prévue pour celles des Familles qui ont malheureusement tout perdu.Vraiment quel Pays!